Vos déchets

Au vu de la situation actuelle et au confinement de la population à son domicile, l’exécutif du SEDRE a décidé de modifier le forfait de base des abonnements des usagers du SEDRE et de passer celui-ci à 21 levées pour 2020 au lieu des 18 levées habituelles soit 3 levées supplémentaires autorisées durant la période totale de confinement.

Cette mesure exceptionnelle a été décidée afin de ne pas aggraver une situation sanitaire déjà difficile.

 

sedre

"ALLO ENCOMBRANTS"

 

COVID-19 : REPRISE DES COLLECTES A COMPTER DU 5 JUIN

Les membres du comité syndical du SEDRE ont décidé de faire évoluer la collecte des déchets encombrants en mettant en place à compter du 1er janvier 2019 un système de ramassage sur rendez-vous dit « Allo encombrants ».

La plateforme téléphonique de prise de rendez-vous est ouverte, munissez-vous de votre numéro d'abonné situé sur votre facture et appelez le :

 01 64 56 03 63 

 Règlement d'utilisation du service Allo-Encombrants

 

 

 

 

Collecte et calendrier de la commune

La collecte sélective pour le tri des déchets a été mise en place sur le SEDRE en 1998.

Elle est réalisée en 2 flux séparés :
     - Les emballages et les journaux magazine dans un même bac, en porte-à-porte.
     - Le verre dans les bornes d’apport volontaire.

Le tri des déchets est aujourd’hui un acte éco-citoyen à la portée de chacun.
Ce geste simple permet de donner une seconde vie aux déchets, donc de préserver l’environnement en économisant de l’énergie et des matières premières précieuses.

Planning collecte 2020 arrancourtPlanning collecte 2020 arrancourt (132.3 Ko)

GRILLE TARIFAIRE

Grille 2020Grille 2020 (87.77 Ko)

 

Qu'est ce que le SEDRE ?

La Commune d'Arrancourt fait partie de ce regroupement.
Vos représentants communaux au sein de ce syndicat sont :

Titulaires : Martial DELTON et Gérard COUTANT

Suppléants : Frédéric GAUDRON 

Le territoire du sedre

 

Le SEDRE, Syndicat d'Elimination des Déchets de la Région d'Etampes, est un regroupement de 19 communes situées au sud de l'Essonne dans la région d'Etampes

Créé dans les années 60, il a aujourd'hui pour mission d'organiser et d'optimiser la collecte des déchets ménagers (ordures ménagères résiduelles, emballages, papiers, verre, végétaux et encombrants) de ses communes adhérentes et d'améliorer leur valorisation par le biais du tri sélectif et de supports de communication.

Le SEDRE a reçu de l'ensemble de ses communes adhérentes le transfert de la double compétence collecte et traitement des déchets ménagers et assimilés. Il exploite la compétence collecte et a transféré au SIREDOM la compétence traitement ainsi que la collecte du verre en apport volontaire et l'exploitation des déchèteries.

Les objectifs du SEDRE 

• La collecte des déchets ménagers
• La défense de notre environnement
• La défense des consommateurs
• L'équité sur la répartition des coûts
 

La redevance incitative

 

Depuis le 1er janvier 2011, la redevance incitative a remplacé la taxe sur les ordures ménagères.

Dans le cadre du 1er Grenelle de l'environnement, la gestion des déchets a été mise à l'honneur. Une loi favorisant la diminution des ordures ménagères et l'augmentation du recyclage a été votée en août 2009 précisant que, dans un délai de cinq ans, une tarification incitative devait être instaurée par les collectivités territoriales. 
Le SEDRE, Syndicat d'Elimination des Déchets de la Région d'ÉTAMPES, a décidé d'anticiper l'échéance réglementaire et a mis en place dès 2011 la redevance incitative au sein de ses 19 communes.

Qu'est-ce que la Redevance incitative ?

Contrairement à l'actuelle Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères qui est un impôt local basé sur la valeur immobilière des foyers (taxe foncière), la redevance incitative est un financement équitable lié au service rendu. Il applique le principe « pollueur payeur » 
ou « producteur payeur ». Au même titre que l'eau ou l'électricité, chaque usager paye en fonction de sa « consommation », à savoir la quantité de déchets qu'il produit et qu'il présente à la collecte.
Les habitants sont donc encouragés à modifier leur comportement en renforçant leur geste de tri afin de limiter leur production d'ordures ménagères.

Comment l'appliquer ?

Chaque usager est doté d'un bac à ordures ménagères équipé d’une puce électronique. 
Ce système permet d'identifier et d’enregistrer des collectes par la benne de collecte afin de réaliser par la suite une facturation individualisée.

La tarification est structurée en 2 parts.
Une part fixe identique et obligatoire pour chaque redevable par logement (producteur de déchets). Il s'agit de l’abonnement au Service Public d’Elimination des Déchets couvrant les charges fixes du service (administration, entretien, gestion des bacs, amortissement). 
Cet abonnement inclut, pour les communes qui en ont fait le choix, une part liée au service spécifique de collecte des végétaux.
Une part variable incitative au tri et proportionnelle au volume du (des) bac(s). Cette part correspond à l’utilisation du Service Public d’Elimination des Déchets. Elle comprend le forfait annuel de 18 levées ainsi que les éventuelles levées supplémentaires.
Ce forfait est actuellement fixé à 18 vidages par an et est remis en cause chaque année par délibération syndicale. 
Cette part inclut également les autres collectes (emballages et papiers, verre, végétaux et encombrants) ainsi que le prix du traitement des déchets collectés et,enfin, l'accès libre au réseau déchèteries du SIREDOM.